Lutte contre le grand banditisme : deux présumés braqueurs mis aux arrêts par la Police Nationale à Bobo

Le Service Régional de la Police Judiciaire (SRPJ) des Hauts-Bassins, a mis fin aux activités d’un groupe spécialisé dans les actes de grand banditisme.
C’est un binôme qui opérait dans plusieurs villes du pays, notamment Bantara, Bobo-Dioulasso, Bogandé, Galgouli, Kampti, Ouagadougou et Piéla. Ces individus sont auteurs de plus d’une dizaine de braquages ayant occasionné parfois des pertes en vies humaines et d’énormes préjudices financiers.
Les enquêteurs, grâce à la prompte collaboration des citoyens, ont réussi à appréhender ces malfrats très redoutables, au moment même où ils étaient revenus dans la périphérie de la ville de Bobo-Dioulasso pour jouir des produits de leurs forfaits. Des armes à feu, des armes blanches, une moto, des téléphones portables et du numéraire ont été saisis entre leurs mains.
Le mode opératoire du groupe consistait à identifier à l’avance leurs cibles, généralement les orpailleurs et les commerçants. Il les interceptait par la suite au cours de leurs déplacements et n’hésitait pas à ouvrir le feu sur eux à la moindre résistance. En cas de difficultés rencontrées dans la réalisation de leur dessein, le binôme faisait appel à d’autres individus qui venaient lui prêter main forte avec plus d’armes.
La Police Nationale remercie encore une fois les efforts de collaboration des populations qui ont permis d’atteindre ce résultat. Elle les exhorte à toujours poursuivre cet élan tout en dénonçant les cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont les 17, 16 et 1010.
La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !
Wendmanegre

Wendmanegre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *