Centre national d’appels : plus de 2000 alertes reçues en un mois

Le Directeur de la communication et des relations publiques de la Présidence du Faso, Djourmité Nestor NOUFE a animé ce jeudi matin, une conférence de presse sur le Centre national d’Appels (CNA) après un mois de fonctionnement. Face aux femmes et hommes de média, le Directeur de la communication a déclaré que le Centre a reçu et traité au total 2256 appels et messages, soit une moyenne journalière de 81 appels et messages.

« Sur les 2256 appels reçus, 1420 sont jugés sans intérêt et 832 déclarés exploitables », a expliqué le Directeur de la communication qui a soutenu que 88,94% des alertes exploitables ont porté sur le terrorisme et la criminalité organisée et 11,06% à la dénonciation des faits de mal gouvernance et de détournements de ressources publiques.

Selon M. NOUFE, dans le domaine du terrorisme les évènements recensés étaient relatifs « aux attaques terroristes, aux déguerpissements de populations, aux cas d’enlèvements, de vols d’animaux, de pillages de biens, de check-points des Groupes Armés Terroristes (GAT), de dénonciation de bases terroristes, de mouvements et de regroupements de GAT ainsi que la dénonciation de suspects ».

Il est également ressorti que certains combattants des GAT ont joint le CNA pour des renseignements sur « les mécanismes de leur absolution et de leur réinsertion sociale. Certains d’entre eux sont même déjà pris en charge en attendant la mise en œuvre de la procédure en la matière », a précisé Djourmité Nestor NOUFE.

En matière de mal gouvernance, des dysfonctionnements de l’administration publique et des détournements de ressources publiques ont été dénoncés dans 06 régions du pays, avec des réponses immédiates pour les alertes « suffisamment précises en fonction de l’opportunité et des modalités de la réaction au regard des moyens immédiatement disponibles ».

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Wendmanegre

Wendmanegre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *