Burkina : les mérites de plus de 200 sportifs burkinabè reconnus par la nation

Le ministère des sports, de la jeunesse et de l’emploi a célébré le vendredi 24 février 2023 à Ouagadougou, les mérites de 204 athlètes burkinabè, toutes disciplines confondues, qui ont défendu les couleurs du Burkina Faso dans les compétitions internationales saison 2021-2022, en remportant une médaille.

Le vice champion du monde du triple saut Hugues Fabrice Zango, l’homme le plus fort du monde du Log lift Iron Biby, Marthe Koala et autres grandes figures du sport burkinabè étaient aux premières loges lors de cette nuit de reconnaissance nationale.

L’organisation de la cérémonie vise à encourager les athlètes et leurs encadreurs qui ont vaillamment défendu les couleurs nationales aux compétitions internationales afin de créer une scène émulation entre les sportifs pour les futurs challenges sportifs.

Ce sont au total, 22 fédérations sportives et 4 athlètes en individuel qui ont pris part à 133 compétitions, tout niveau confondu. Sur les 22 fédérations et les 4 individualités, 203 médailles ont été engrangées, soit 61 médailles en or, 61 en argent et 81 de bronze.

les -mérites -de -plus –de- 200- sportifs- burkinabè- reconnus –par- la- nation
Le ministre des sports (droite) remettant une attestation au vice-champion du monde Hugues Fabrice Zango

Ces médailles sont réparties en 151 en compétition de zone, 14 en compétition continentale, 36 en compétition internationale, 1 en compétition mondiale et 1 en autre compétition. L’ensemble de ces médailles sont la prouesse de 254 athlètes (166 hommes et 88 femmes). Ils ont été encadrés ou accompagnés par 75 encadreurs (73 hommes et 2 femmes). 314 primes (en nature et en espèce) seront octroyées aux athlètes et 115 aux encadreurs.

Cette reconnaissance de la nation aux athlètes a été une occasion pour ceux-ci de dédier leurs médailles récoltées sur les terrains aux forces de défense et de sécurités, aux volontaires pour la défense du pays qui sont sur les champs de bataille pour sécuriser le Burkina Faso.

Pour le représentant des athlètes Hugues Fabrice Zango, « nous dédions nos médailles aux FDS, aux VDP pour la reconquête du territoire nationale ». Le triple-sauteur burkinabè a également fait savoir que cette cérémonie de reconnaissance est « une invite à la culture de l’excellence ». Il a également souhaité que l’événement soit institutionnalisé.

Wendmanegre

Wendmanegre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *